Solution

HYPNOSE

cabinet d'hypnothérapie

L'hypnose, simplement

 

HYPNOSE (en grec ancien Yπνος  - sommeil)

 

Il y a mille ans, un célèbre savant de l’antiquité, Avicenna, disait : « pour soigner les maladies, le médecin peut utiliser trois outils puissants: la parole, l' herbe et le couteau ». Cette affirmation est toujours d’actualité. Le couteau représente la réussite de la chirurgie contemporaine; l'herbe - la pharmacologie et notamment les médicaments. Mais comment « la parole » peut elle soigner ?

La parole est une explication, une persuasion, une suggestion, un training autogène… C’est un outil principal en hypnose et hypnothérapie.

 

Contrairement à l’idée répandue et l’origine du mot, l’hypnose n’a rien à voir avec le sommeil. ll s’agit d’un état d’hyperconcentration détendue, d’un exercice mental et physique de relaxation ou, comme le diront les professionnels, « Un état modifié de conscience ». Dans l’état d’hypnose, le conscient (habituellement hyperactif) s’éloigne, en laissant l’inconscient arriver en « avant-plan ». Un phénomène très naturel et connu de tous car le plupart d’entre nous expérimente régulièrement une forme légère de transe hypnotique. Ainsi, concentrés sur une idée ou une sensation, nous faisons complètement abstraction de la réalité environnante tout en poursuivant nos activités (comme marcher, conduire, lire)…

 

Hypnose : mythes et réalités

 

LA SIMPLE PRONONCIATION DU MOT SUFFIT A GÉNÉRER CHEZ CHACUN DES IMAGES SITUÉES ENTRE LE FANTASME ET LA PEUR.

CES FAUSSES IDEES VÉHICULEES AU FIL DES ANNÉES ONT TOUT SIMPLEMENT DETOURNÉ LES VRAIS VALEURS ET FONDEMENT DE L'HYPNOSE.

 

mythe : Certaines personnes ne peuvent pas être hypnotisées.

Pendant la journée toute personne normale immerge régulièrement dans un état de transe. Selon certains rapports, chacun d’entre nous est plongé en moyenne tous les 90 minutes dans un état de transe légère appelé « transe naturelle ». Cet état est semblable à celui que la personne éprouve au cours d’une séance d’hypnose. Puisque chaque personne est capable de plonger dans cette transe naturelle spontanément, chacun d’entre nous peut être hypnotisé (exception: les malades mentaux) .Il est néanmoins important que la personne ait confiance en l' hypnotérapeute et veuille entrer dans l’état hypnotique.

 

mythe : L'hypnose est dangereux pour la santé.

L'hypnose n'est pas dangereux. C’est est une méthode naturelle, sûre et puissante.Il n'y a pas d'effets secondaires ni complications. Mais, comme tout autre outil, l’hypnose doit être pratiquée uniquement par un spécialiste.

 

mythe : La personne sous hypnose peut être contrainte à faire des choses contre son gré.

L'hypnose ne peut pas vous faire faire quelque chose contre votre volonté. Et, bien sûr, une personne ne peut pas être mise dans un état de transe contre sa volonté. En situation thérapeutique il existe une règle fondamentale :

« la suggestion hypnotique ne fonctionne que si vous y croyez, si vous le voulez ». La motivation joue ici un rôle très important. Aucun hypnothérapeute ne pourra pas vous forcer à cesser de fumer, si vous ne voulez pas abandonner la cigarette. L'hypnose facilite l’acceptation et l'adaptation de certains comportements mais il ne peut pas vous les imposer.

 

mythe : On ne peut hypnotiser que les personnes « faibles » ou passives .

C’est l’inverse qui est vrai: plus la personne est intelligente mieux elle répond à l’hypnose. Les personnes mentalement retardées ne sont pratiquement pas hypnotisables.

 

mythe : La personne hypnotisée perd conscience.

Absolument pas. La personne sous hypnose est éveillée et consciente. Elle se concentre sur les instructions de l' hypnothérapeute et ignore tout le reste.

 

mythe : On peut rester «coincé» dans (ou ne pas sortir de) l’état hypnotique.

C’est totalement faux. Il est plus difficile de maintenir l’état hypnotique que d’en sortir. L’hypnose est un état de concentration. A la fin de  séance, l’hypnotheranpeute va tout simplement vous donner des instructions pour sortir de cet état. D’autre part, le patient lui-même peut à tout moment mettre fin de son propre gré à la session.

Si l’état hypnotique n’est pas soutenu par le thérapeute, le patient va soit sortir de l’état de trans, soit tomber dans le sommeil naturel.

 

mythe : Pour obtenir un bon résultat, l’hypnose doit être profonde.

Tout niveau d'immersion peut conduire à des résultats satisfaisants. En pratique les 3 premiers niveaux de profondeur sont les plus utilisés.

 

 

Les idées préconçues de l’hypnose ne reflètent en rien la réalité. Ces fausses images véhiculées depuis notre enfance ne sont que l’apanage de charlatans ou hypnotiseurs de foire.